Documents  Les Données de l'environnement | enregistrements trouvés : 27

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

Données de l'environnement

IFEN
61, boulevard Alexandre Martin
45058 ORLEANS CEDEX 1

0238797878

0238797870


V

- n° 37 - 4 p.

"Autour des rares "sanctuaires" que constituent les zones centrales des parcs nationaux, le développement régulier de certaines catégories d'espaces protégés jette les bases d'un réseau, encore hétérogène, qui doit ancrer la conservation de la biodiversité dans l'aménagement du territoire : les réserves naturelles, de plus en plus ouvertes sur leur environnement, les sites Ramsar, pour la préservation des zones humides, les ZPS, pour la conservation des oiseaux à l'échelle européenne. Les parcs naturels régionaux, vastes espaces de concertation où toutes les dimensions du développement durable doivent être expériementées, sont à moins de 50 km de 80% de la population. Malgré l'indiscutable complémentarité de ces réseaux, de larges pans de notre patrimoine naturel restent à intégrer."
"Autour des rares "sanctuaires" que constituent les zones centrales des parcs nationaux, le développement régulier de certaines catégories d'espaces protégés jette les bases d'un réseau, encore hétérogène, qui doit ancrer la conservation de la biodiversité dans l'aménagement du territoire : les réserves naturelles, de plus en plus ouvertes sur leur environnement, les sites Ramsar, pour la préservation des zones humides, les ZPS, pour la ...

Aménagement du territoire ; Biodiversité ; POPULATION ; Territoire protégé ; Site naturel ; Développement durable

... Lire [+]

V

- n° 38 - 4p.

"Le sol, base de la production alimentaire, reste le grand oublié de l'environnement. Depuis quelques années, des pressions de plus en plus fortes s'exercent sur lui : surexploitation agricole, pollutions industrielles, épandage de boues... En raison des préoccupations liées à la qualité de l'alimentation et de l'eau, l'état du sol et ses fonctions environnementales (rétention des pollutions, épuration....) font l'objet d'une attention croissante. La lenteur de sa formation et son rôle dans les grands équilibres biogéochimiques en font un patrimoine à préserver des dégradations souvent irréversibles. Ceci nécessite de renforcer le suivi, à long terme, de la qualité des sols." (commentaire Ifen)
"Le sol, base de la production alimentaire, reste le grand oublié de l'environnement. Depuis quelques années, des pressions de plus en plus fortes s'exercent sur lui : surexploitation agricole, pollutions industrielles, épandage de boues... En raison des préoccupations liées à la qualité de l'alimentation et de l'eau, l'état du sol et ses fonctions environnementales (rétention des pollutions, épuration....) font l'objet d'une attention ...

Pollution du sol ; BOUES ; Pollution industrielle ; Protection de l'environnement ; Développement durable

... Lire [+]

V

- n° 40 - 4 p.

Depuis 1995, chaque région est tenue de se doter d'un Plan Régional d'Elimination des déchets Industriels Spéciaux (PREDIS), fixant les orientations et les conditions d'exercice des activités de gestion de ces déchets dangereux. Les déchets Industriels spéciaux (DIS) qui ont été pris en compte dans les plans ne sont pas seulement issus de l'industrie, mais proviennent également d'autres secteurs : déchets spéciaux des ménages, déchets des activités de soins à risques... La moitié des régions envisage de créer des centres de regroupement ou de transit, notamment pour les déchets dangereux produits en quantités dispersées. Une douzaine de plans régionaux recommandent la création de centres de stockage de déchets ultimes. (commentaires IFEN)
Depuis 1995, chaque région est tenue de se doter d'un Plan Régional d'Elimination des déchets Industriels Spéciaux (PREDIS), fixant les orientations et les conditions d'exercice des activités de gestion de ces déchets dangereux. Les déchets Industriels spéciaux (DIS) qui ont été pris en compte dans les plans ne sont pas seulement issus de l'industrie, mais proviennent également d'autres secteurs : déchets spéciaux des ménages, déchets des ...

SITE DE STOCKAGE ; Conseil régional ; DECHET INDUSTRIEL ; DECHET STABILISE ; DECHETS DES MENAGES ; Plan régional d'élimination des déchets ; SITE DE STOCKAGE ; DECHET INDUSTRIEL SPECIAL

... Lire [+]

V

- n° 43 - 4 p.

Les risques naturels concernent près d'une commune française sur deux. Chaque année, ils font quelques dizaines de victimes et engendrent plusieurs milliards de francs de réparation. Depuis une cinquantaine d'années, l'augmentation des richesses exposées mais aussi l'insuffisante prise en compte du risque dans la gestion de l'espace ont eu pour effet d'augmenter l'ampleur des dommages. Les efforts réalisés au cours de la dernière décennie ont permis de doter 1692 communes de plans de prévention des risques. Deux mille autres de ces plans sont aujourd'hui en chantier. On estime à 10000 le nombre de communes qui devraient à terme faire l'objet d'un tel plan.
Les risques naturels concernent près d'une commune française sur deux. Chaque année, ils font quelques dizaines de victimes et engendrent plusieurs milliards de francs de réparation. Depuis une cinquantaine d'années, l'augmentation des richesses exposées mais aussi l'insuffisante prise en compte du risque dans la gestion de l'espace ont eu pour effet d'augmenter l'ampleur des dommages. Les efforts réalisés au cours de la dernière décennie ont ...

Plan de Prévention des Risques Naturels Prévisibles ; Risque naturel ; Maire ; Prévention des risques ; Information préventive

... Lire [+]

V

- n° 73 - 4
ISBN 1250-8616

Cet article dresse un état des lieux en matière de prévention des risques naturels dans les communes françaises. Ainsi, ces vingt dernières années, la majorité des communes ont été concernées par des arrêtés permettant l'indemnisation des biens suite à des catastrophes naturelles et depuis deux ans, les plan de prévention des risques (PPR) approuvés présentent une nette augmentation.
Cet article dresse un état des lieux en matière de prévention des risques naturels dans les communes françaises. Ainsi, ces vingt dernières années, la majorité des communes ont été concernées par des arrêtés permettant l'indemnisation des biens suite à des catastrophes naturelles et depuis deux ans, les plan de prévention des risques (PPR) approuvés présentent une nette augmentation.

France ; Prévention des risques ; Risque naturel ; Catastrophe naturelle ; Plan de Prévention des Risques Naturels Prévisibles ; Inondation

... Lire [+]

V

- n° 74

L'IFEN présente les principales préoccupations des français en matière d'environnement : la lutte contre la pollution de l'eau et de l'air se place en tête des attentes.

Perception de l'environnement

... Lire [+]

V

- n° 75 - 4 p.
ISBN 1250-8616

Les principaux chiffres issus du rapport de la Commission des comptes et de l'économie de l'environnement et concernant la dépense de protection de l'environnement, sont ici livrés. On constate une nette hausse de la dépense surtout dans les domaines de la gestion des déchets et des eaux usées.

Protection de l'environnement ; Economie de l'environnement

... Lire [+]

V

- n° 4 - 1 p.
ISBN 1244-7897

A la suite de la catastrophe de Toulouse, Atofina redéfinit sa politique de sécurité et privilégie l'écoute des riverains.

ATOFINA ; Sécurité ; Risque technologique ; Management du risque ; Information préventive

... Lire [+]

V

- n° 76 - 4 p.
ISBN 1250-8616

Il s'agit des résultats d'une enquête menée en partenariat par l'IFEN, le SCEES et les agences de l'eau, de 1999 à 2000 sur les services publics de l'eau et de l'assainissement.

Eau ; Maire ; ASSAINISSEMENT ; Enquête ; Statistique ; France

... Lire [+]

V

- n° 77 - 4 p.
ISBN 1250-8616

Cet article expose les caractéristiques du benzène, polluant cancérogène et présent surtout en intérieur.

Pollution de l'air ; Polluant ; Benzène ; Risque sanitaire

... Lire [+]

V

- n° 83 - 4 p.
ISBN 1250-8616

L'estimation et l'analyse des dépenses en matière de surveillance de l'air offrent une possibilité d'évaluer l'information environnementale d'une manière globale. Plusieurs points sont ainsi instructifs : l'état de la surveillance, le contrôle des émissions de sources fixes, le contrôle automobile, la révision de la dépense de protection de l'air. Ces constats supposent une généralisation du calcul des dépenses en matière d'information environnementale.
L'estimation et l'analyse des dépenses en matière de surveillance de l'air offrent une possibilité d'évaluer l'information environnementale d'une manière globale. Plusieurs points sont ainsi instructifs : l'état de la surveillance, le contrôle des émissions de sources fixes, le contrôle automobile, la révision de la dépense de protection de l'air. Ces constats supposent une généralisation du calcul des dépenses en matière d'information ...

Communication de crise ; Qualité de l'air ; Surveillance ; INFORMATION ENVIRONNEMENTALE

... Lire [+]

V

- n° 85 - 4 p.
ISBN 1250-8616

Il s'agit des conclusions d'une enquête menée en septembre 2001 sur la perception des français de leur environnement proche. On constate que les français considèrent l'état général de l'environnement satisfaisant. Toutefois, les nuisances urbaines et industrielles sont des sources d'inquiétude, en particulier pour ce qui concerne la qualité de l'air et le bruit. De même, les risques naturels sont une préoccupation majeure.
Il s'agit des conclusions d'une enquête menée en septembre 2001 sur la perception des français de leur environnement proche. On constate que les français considèrent l'état général de l'environnement satisfaisant. Toutefois, les nuisances urbaines et industrielles sont des sources d'inquiétude, en particulier pour ce qui concerne la qualité de l'air et le bruit. De même, les risques naturels sont une préoccupation majeure.

Perception de l'environnement

... Lire [+]

V

- n° 88 - 4 p.
ISBN 1250-8616

Quel bilan pour la surveillance de l'ozone depuis dix ans ? Malgré une réelle baisse des émissions de précurseurs, les concentrations de la pollution photochimique sont en augmentation.

Pollution de l'air ; Qualité de l'air ; Ozone

... Lire [+]

V

- n° 92 - 4

La répétition d'inondations graves en France (particulièrement dans le Sud-Est, l'Ouest et le Nord) depuis le début des années quatre-vingt-dix paraît liée à plusieurs facteurs, dont l'importance varie selon les régions. Les changements climatiques seraient susceptibles d'augmenter la fréquence des pluies fortes hivernales dans l'Ouest de la France ; la réduction des prairies et le développement des surfaces imperméabilisées jouent par endroits un rôle important. L'extension des constructions en zone inondable accentue nettement les dommages. La réglementation se renforce pour limiter ou compenser ces risques. Les plans de prévention des risques, qui visent notamment à interdire les constructions dans les zones les plus exposées concernaient, fin 2003, 9 500 communes sur 13 000 considérées à fort risque d'inondation. [Résumé IFEN]
La répétition d'inondations graves en France (particulièrement dans le Sud-Est, l'Ouest et le Nord) depuis le début des années quatre-vingt-dix paraît liée à plusieurs facteurs, dont l'importance varie selon les régions. Les changements climatiques seraient susceptibles d'augmenter la fréquence des pluies fortes hivernales dans l'Ouest de la France ; la réduction des prairies et le développement des surfaces imperméabilisées jouent par endroits ...

Inondation ; Risque naturel

... Lire [+]

V

- n° 93 - 4

Le réseau d'assainissement collectif dessert 23,5 millions de logements, soit huit logements sur dix. Plus de 90 % des logements sont raccordés dans les communes de plus de 10 000 habitants et moins de 30 % dans les communes de moins de 400 habitants. Un peu plus de 5 millions de logements ne sont pas reliés au système collectif et sont équipés d'un système individuel. Les communes prêtent de plus en plus attention à ce mode d'assainissement et 42 % d'entre elles en ont maintenant délimité les zones. Le territoire français est, en 2001, couvert par 250 000 kilomètres de canalisations d'eaux usées auxquels s'ajoutent 79 000 km d'évacuation des eaux pluviales. La maîtrise des eaux de pluie est un enjeu important ayant incité 3 000 communes à prendre des mesures et 5 600 autres se préparent à le faire.
Le réseau d'assainissement collectif dessert 23,5 millions de logements, soit huit logements sur dix. Plus de 90 % des logements sont raccordés dans les communes de plus de 10 000 habitants et moins de 30 % dans les communes de moins de 400 habitants. Un peu plus de 5 millions de logements ne sont pas reliés au système collectif et sont équipés d'un système individuel. Les communes prêtent de plus en plus attention à ce mode d'assainissement et ...

TRAITEMENT DES EAUX USEES ; ASSAINISSEMENT

... Lire [+]

V

- n° 95 - 4

Le développement du secteur tertiaire paraît favorable au développement durable car il représente désormais près des deux tiers de l'économie nationale et est faiblement émetteur de dioxyde de carbone (CO2). Entre 1980 et 1997, les émissions de CO2 du tertiaire ont augmenté de 20% contre 48% pour la valeur ajoutée du secteur. Du point de vue de la production, le tertiaire est une branche peu émettrice de CO2 avec 25% du total des émissions de l'appareil productif en 1997 contre 55% pour le secondaire. Néanmoins, la prise en compte des échanges entre les activités économiques conduit à nuancer le diagnostic. Elle permet de percevoir les émissions sous l'angle de la satisfaction de la demande finale des produits et d'identifier les émissions directes et indirectes de chaque branche. Ainsi, après réaffectation des émissions de certaines activités industrielles et agricoles notamment aux branches d'activité du tertiaire, les émissions de CO2 de ce secteur représentent près du tiers du total. [Résumé IFEN]
Le développement du secteur tertiaire paraît favorable au développement durable car il représente désormais près des deux tiers de l'économie nationale et est faiblement émetteur de dioxyde de carbone (CO2). Entre 1980 et 1997, les émissions de CO2 du tertiaire ont augmenté de 20% contre 48% pour la valeur ajoutée du secteur. Du point de vue de la production, le tertiaire est une branche peu émettrice de CO2 avec 25% du total des émissions de ...

DIOXYDE DE CARBONE ; ACTIVITE ECONOMIQUE

... Lire [+]

V

- n° 94 - 4

En 2002, dans un contexte marqué par un ralentissement sensible de la croissance du produit intérieur brut, la dépense de protection de l'environnement continue de progresser à un rythme rapide (+5,0% aux prix courants), pour s'établir à 28,8 milliards d'euros, soit 1,9% du PIB. Ce rythme de hausse s'inscrit dans la tendance observée dans la décennie précédente (+5,6% en moyenne annuelle). Depuis 1997, ce sont les investissements qui maintiennent la croissance de la dépense à un rythme soutenu. En 2002, ils s'élèvent à 7,8 milliards d'euros, soit 27% de la dépense totale. Les services collectifs de gestion des eaux usées (assainissement) et des déchets, sous la responsabilité des administrations publiques locales, contribuent plus particulièrement à l'alourdissement de cette dépense. [Résumé IFEN]
En 2002, dans un contexte marqué par un ralentissement sensible de la croissance du produit intérieur brut, la dépense de protection de l'environnement continue de progresser à un rythme rapide (+5,0% aux prix courants), pour s'établir à 28,8 milliards d'euros, soit 1,9% du PIB. Ce rythme de hausse s'inscrit dans la tendance observée dans la décennie précédente (+5,6% en moyenne annuelle). Depuis 1997, ce sont les investissements qui ma...

Protection de l'environnement

... Lire [+]

V

- n° 96 - 1-4

Entre 1997 et 2002, 25 000 élèves et étudiants étaient inscrits dans une formation initiale en environnement. Le nombre d'inscrits a augmenté depuis ces dernières années en particulier dans les domaines de la prévention des risques et la réducation des pollutions.

FORMATION INITIALE ; Environnement

... Lire [+]

V

- n° 97 - 4

L'aviation commerciale émet 2,5% des émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) dues aux activités humaines. Les émissions de vapeur d'eau (H2O), la formation de traînées de condensation et de cirrus, du fait de l'altitude, ainsi que les émissions d'oxydes d'azote (NOx) produisent de l'effet de serre supplémentaire. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) estime que, pour une tonne de CO2 émise, le forçage radiatif de l'aviation est deux fois plus important que celui des autres activités. Sur cette base, l'aller-retour Paris-New York d'un voyageur en vol charter correspondrait au quart de l'impact climatique total induit par la consommation annuelle d'un Français. L'augmentation de la mobilité des personnes et l'essor du tourisme international laissent présager une prolongation des tendances historiques de croissance du transport aérien de passagers. Les gains d'efficacité énergétique ne semblent pas suffisants pour empêcher une hausse significative de l'impact climatique du transport aérien. [Résumé IFEN]
L'aviation commerciale émet 2,5% des émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) dues aux activités humaines. Les émissions de vapeur d'eau (H2O), la formation de traînées de condensation et de cirrus, du fait de l'altitude, ainsi que les émissions d'oxydes d'azote (NOx) produisent de l'effet de serre supplémentaire. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) estime que, pour une tonne de CO2 émise, le forçage ...

EFFET DE SERRE ; Transport aérien ; DIOXYDE DE CARBONE

... Lire [+]

V

- n° 98 - 4

En 2001, plus de 40% des dépenses liées à la l'environnement sont consacrés à la gestion des eaux usées urbaines et industrielles.
Près de 23 millions de logements sont reliés à une station d'épuration et la très grande majorité ont envoyé leurs eaux usées vers un système épuratoire, collectif ou autonome. Les effluents de trois logements sur quatre ont reçu un traitement satisfaisant mais pour près de 5% des logements, les effluents ne bénéficiaient encore d'aucun traitement. Au total, 5,6 milliards de m3 d'effluents ont été traités en 2001, entraînant une production de près de 1 million de tonnes de boues d'épuration. Ces boues subissent également un traitement afin de réduire leur nocivité, leur volume... et seules 2% n'avaient pas subi de traitement. L'élimination des boues d'épuration se fait principalement par la valorisation agricole, la mise en décharge contrôlée et l'incinération (soit respectivement 50%, 24% et 17% des boues éliminées en 2001). [Résumé IFEN]
En 2001, plus de 40% des dépenses liées à la l'environnement sont consacrés à la gestion des eaux usées urbaines et industrielles.
Près de 23 millions de logements sont reliés à une station d'épuration et la très grande majorité ont envoyé leurs eaux usées vers un système épuratoire, collectif ou autonome. Les effluents de trois logements sur quatre ont reçu un traitement satisfaisant mais pour près de 5% des logements, les effluents ne ...

TRAITEMENT DES EAUX USEES ; EPURATION DE L'EAU

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z