Documents  PETU | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

- 27 p.

Bilan des 2 phases d'observations des odeurs aux Pennes-Mirabeau (2011-2014). La campagne d'observation des nuisances olfactives, aux Pennes-Mirabeau, a été initiée en 2011 suite à de nombreuses plaintes de riverains, gênés par les odeurs émises par le centre d'enfouissement technique (CET) de la commune. Cette campagne a été menée en concertation avec l'Etat (DREAL), la collectivité et l'exploitant du CET. Une première phase s'est déroulée de juillet 2011 à octobre 2012. Au cours de cette phase d'observations, la situation olfactive s'est améliorée suite aux déplacements des casiers. Une phase 2 a été mise en oeuvre pour suivre l'évolution de la situation olfactive. L'analyse de résultats des deux campagnes montre que l'amélioration de la situation olfactive amorcée dans la commune ne s'est pas totalement confirmée lors de la deuxième phase d'observations : le taux de perception a augmenté : il est passé de 19 à 28 %, le nombre annuel de plaintes est en légère diminution entre 2011 et 2013. On observe par contre une augmentation de ce nombre en début d'année 2014. La situation olfactive mérite d'être suivie, notamment avec le recensement des plaintes.
Bilan des 2 phases d'observations des odeurs aux Pennes-Mirabeau (2011-2014). La campagne d'observation des nuisances olfactives, aux Pennes-Mirabeau, a été initiée en 2011 suite à de nombreuses plaintes de riverains, gênés par les odeurs émises par le centre d'enfouissement technique (CET) de la commune. Cette campagne a été menée en concertation avec l'Etat (DREAL), la collectivité et l'exploitant du CET. Une première phase s'est déroulée de ...

Odeur ; Les Pennes-Mirabeau ; PETU ; Microthésaurus Géographique

... Lire [+]

y

- 33 p.

Une campagne de mesure a été réalisée de 2013 à l'été 2014 dans le quartier du Port de Nice. Elle met en évidence une exposition faible au dioxyde de soufre, moyenne aux particules et ponctuellement élevée au dioxyde d'azote, due à l'importance du trafic routier. Cette répartition n'est toutefois pas homogène, certains secteurs étant plus exposés que d'autres...
Une campagne de mesure a été réalisée de 2013 à l'été 2014 dans le quartier du Port de Nice. Elle met en évidence une exposition faible au dioxyde de soufre, moyenne aux particules et ponctuellement élevée au dioxyde d'azote, due à l'importance du trafic routier. Cette répartition n'est toutefois pas homogène, certains secteurs étant plus exposés que d'autres...

Transport maritime ; Transport routier ; Zone portuaire ; Nice ; PETU ; UPUB ; TTRA ; TSAN ; TTNR

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z