Documents  Métaux lourds | enregistrements trouvés : 132

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- 20 p.

Résumé des interventions:
1) Cartographie de l'évolution de l'ozone en Principauté de Monaco et dans le bassin versant à partir de bioindicateurs végétaux sensibles, plants de tabac hybrides.
2) Présentation de la station observatoire de la qualité de l'air du Cap ferrat - Evolution sur 10 ans de l'apport atmosphérique en métaux potentiellement toxiques : exemple du plomb.
3)Pollution atmosphérique, contrôle, impacts et solutions.
4) Enquête Panoxy berre.
5) Projet de loi sur l'utilisation rationnelle de l'énergie.
6) Intérêt de l'étude menée par le Groupement International d'Etudes des Forêts Sub-alpines et présentation de ses résultats (Mercantour et Queyras).
7) Résultats des analyses de sol, foliaires et hydrologiques dans les massifs du Mercantour et du Queyras.
8) Méthodologie et recherche de l'acidité des eaux de pluies dans le Mercantour et le Queyras.
9) Ozone et impacts forestiers.
10) Acide abscissique chez les conifères, pertubations dues au climat ou à un stress oxydatif par l'ozone.
11) Impact de la pollution atmosphérique sur les forêts italiennes du Piémont et de la Vallée d'Aoste.
12) Pollution automobile.
13) Le développement du véhicule électrique à la Rochelle.
14) Comment réduire la pollution atmosphérique : exemple de véhicules propres et intérêt pour améliorer la qualité de l'air.
Résumé des interventions:
1) Cartographie de l'évolution de l'ozone en Principauté de Monaco et dans le bassin versant à partir de bioindicateurs végétaux sensibles, plants de tabac hybrides.
2) Présentation de la station observatoire de la qualité de l'air du Cap ferrat - Evolution sur 10 ans de l'apport atmosphérique en métaux potentiellement toxiques : exemple du plomb.
3)Pollution atmosphérique, contrôle, impacts et solutions.
4) Enquête ...

Pollution de l'air ; Bouches-du-Rhône ; Berre-l'Etang ; Enquête ; Ozone ; Qualité de l'air ; AUTOMOBILE ; Pollution automobile ; Plomb ; Forêt ; Cartographie ; Métaux lourds

... Lire [+]

V

- 4

informations générales concernant la pollution avec des métaux lourds et son monitoring par des méthodes instrumentales et par biomonitoring. On discute aussi les avantages et les désavantages de chaque méthode. Il semble que la moins coûteuse et, en même temps, la plus simple, soit le biomonitoring. Du nombre immense des moniteurs biologiques, on n'énumère que quelques espèces de mousse, utilisées plus fréquemment, des possibles mécanismes d'accumulation de certains métaux lourds par celles-ci, etc. Les sujets mis en discussion comprennent aussi : la nature des sources de pollution, le sampling et les techniques d'analyse des échantillons de mousse, l'évolution du monitoring par mousses pendant les dernières trois décennies en Europe et le calibrage de la concentration du métal de l'échantillon biologique en rapport avec sa concentration des dépôts humides. Finalement on présente quelques domaines possibles d'utilisation ou d'expansion du monitoring par mousses.
informations générales concernant la pollution avec des métaux lourds et son monitoring par des méthodes instrumentales et par biomonitoring. On discute aussi les avantages et les désavantages de chaque méthode. Il semble que la moins coûteuse et, en même temps, la plus simple, soit le biomonitoring. Du nombre immense des moniteurs biologiques, on n'énumère que quelques espèces de mousse, utilisées plus fréquemment, des possibles mécanismes ...

Métaux lourds ; Pollution ; ATMOSPHERE

... Lire [+]

V

- n° 14 - 14 p.

Numéro de "Références Ineris" consacré au thème "Environnement et Santé". Il comprend plusieurs articles :1)"Mesure et analyse : un passage obligé" : caractérisation des polluants, mesure de prueté et de composition, dosage de traces minérales et organiques, etc. 2) "Les mécanismes biologiques : un retour aux sources biologiques de la toxicologie" : dimension de la toxicologie dans le domaine de l'environnement industriel.3) Comment estimer l'exposition d'une population? : définition des populations exposées ou supposées l'être.4) Accidents industriels : quelles valeurs-limites d'exposition? : protocole entre le Ministère de l'environnement, l'Ineris et les industriels pour combler le vide réglementaire relatif aux expositions courtes(estimer l'effet d'un nuage toxique, valeurs limites d'exposition, etc.)
Numéro de "Références Ineris" consacré au thème "Environnement et Santé". Il comprend plusieurs articles :1)"Mesure et analyse : un passage obligé" : caractérisation des polluants, mesure de prueté et de composition, dosage de traces minérales et organiques, etc. 2) "Les mécanismes biologiques : un retour aux sources biologiques de la toxicologie" : dimension de la toxicologie dans le domaine de l'environnement industriel.3) Comment estimer ...

Impact sur l'environnement ; Polluant ; Mesure de pollution ; Composé organique volatil ; Métaux lourds ; Amiante ; Dioxine ; FURANE ; Santé

... Lire [+]

V

- n° 178 - pp.25-27

Indispensable à la santé et à l'hygiène de l'homme, l'eau peut aussi être à l'origine de maladies plus ou moins graves. Les risques sanitaires sont souvent divisés en risques à court terme et risques à moyen ou long termes. Parmi les risques à court terme, on retrouve esssentiellement des maladies à transmission hydrique provoquées par des germes pathogènes (bactéries, virus, salmonelles, etc.). Une seule absorption d'eau polluée peut dans ce cas, entraîner la contamination. Dans le cas de pollution accidentelles, des composés chimiques peuvent être également à l'origine d'empoisennement rapide dès lors que leur concentration dans l'eau est importante. Certains composés, tels le nitrate (méthémoglobine), le Fluor (fluorose) ou encore le sulfate de magnésium (eau laxative) perturbent de façon sensible les fonctions vitales et présentent donc un risque à moyen terme pour la santé. Enfin, l'accumulation à long terme de substances toxiques dans l'organisme tel que les métaux lourds, les biocides, ou les hydrocarbures peut être à l'origine de cancer, même si la teneur dans l'eau de l'élément incriminé est faible.
Indispensable à la santé et à l'hygiène de l'homme, l'eau peut aussi être à l'origine de maladies plus ou moins graves. Les risques sanitaires sont souvent divisés en risques à court terme et risques à moyen ou long termes. Parmi les risques à court terme, on retrouve esssentiellement des maladies à transmission hydrique provoquées par des germes pathogènes (bactéries, virus, salmonelles, etc.). Une seule absorption d'eau polluée peut dans ce ...

Pollution de l'eau ; Qualité de l'eau ; Composés chimiques ; Métaux lourds ; Nitrate ; Cancer ; Risque sanitaire

... Lire [+]

V

- n° N°212 - 6 p

Les pollutions artificielles par les métaux lourds ont pour origine les premières activités minières et metallurgiques de l'humanité. Il est ainsi utile de dresser un tableau des origines des principaux métaux lourds que sont le plomb, le mercure, le cadmium et le zinc, le chrome, le nickel et le colbat. De même, il est nécessaire d'évoquer l'état des investigations des sites pollués et leur réhabilitation ainsi que de l'évaluation des risques.
Les pollutions artificielles par les métaux lourds ont pour origine les premières activités minières et metallurgiques de l'humanité. Il est ainsi utile de dresser un tableau des origines des principaux métaux lourds que sont le plomb, le mercure, le cadmium et le zinc, le chrome, le nickel et le colbat. De même, il est nécessaire d'évoquer l'état des investigations des sites pollués et leur réhabilitation ainsi que de l'évaluation des risques.

Site pollué ; Pollution du sol ; Déchets ; Métaux lourds ; Plomb ; Mercure ; CADMIUM ; ZINC

... Lire [+]

y

- 6 p.

Cet article démontre l'efficacité des techniques magnétiques pour fournir une identification et une différenciation des sources d'émission contaminantes. Un panel de 100 échantillons ont été réalisés depuis la côte méditérannéenne en remontant vers le Nord en faisant des analyses magnétiques variées sur ces échantillons.

Pollution du sol ; Métaux lourds ; Particules en suspension

... Lire [+]

V

- n° 233 - p. 16-18
ISBN 0299-1934

L'utilisation du concept de spéciation en toxicologie, écotoxicologie et toxicochimie apporte une aide à l'évaluation du risque sanitaire issu des métaux.

Santé ; Toxicologie ; Risque sanitaire ; Evaluation du risque sanitaire ; Métaux lourds ; Mercure

... Lire [+]

V

- n° vol 2- n°4 - 3 p.
ISBN 1635-0421

On estime qu'en France deux millions de personnes seraient concernées par les émissions de polluants issus des unités d'incinération des ordures ménagères (UIOM). Cet article dresse un bilan des diverses études épidémiologiques menées sur le sujet.

Risque sanitaire ; Impact sanitaire ; ORDURE MENAGERE ; Incinération ; Dioxine ; Métaux lourds

... Lire [+]

V

- n° 1621 - 1 p.
ISBN 1163-2720

Un point sur la surveillance des métaux lourds : La Commission européenne prévoit d'ajouter la surveillance de l'arsenic, du cadmium, du mercure et du nickel. Il reste à harmoniser les différentes pratiques de surveillance au niveau européen. Enfin, les techniques de dépoussiérage des fumées s'adaptent au prélèvement des métaux lourds.

Pollution de l'air ; Surveillance ; Mesure de pollution ; Métaux lourds ; CADMIUM ; Mercure ; ARSENIC

... Lire [+]

V

- n° vol 2- n°6 - 9 p.
ISBN 1635-0421

Il s'agit des résultats d'une étude concernant les effets à long terme sur les reins et le système neurologique d'une exposition environnementale modérée aux métaux lourds chez l'enfant. Il semble que l'absorption de ces polluants soit limitée puisque les impacts rénal et neurologique sont faibles.

Métaux lourds ; Plomb ; CADMIUM ; Mercure ; Risque sanitaire ; Impact sanitaire ; Nord-Pas-de-Calais ; INDUSTRIE METALLURGIQUE

... Lire [+]

V

- n° N° Spécial mai 2007 - 4 p.

Bulletin de mesures des métaux lourds surveillés par l'association Airfobep pour l'année 2006

Métaux lourds ; Etang de Berre ; Bouches-du-Rhône ; Surveillance ; Qualité de l'air

... Lire [+]

y

- 6 p.

De nombreuses études ont démontré l'impact des métaux lourds dans les émissions atmosphériques. Les plantes de frittage représentent la première étape de la production d'acier et sont des émetteurs importants de Cd et Pb. La toxicité de ces deux métaux dépend avant tout de leur spéciation. Les particules collectées avant et après le système de filtration ont été analysées pour déterminer les phases Cd et Pb, en utilisant des outils analytiques tels que XRF, EXAFS ou ICP-AES et lixiviation chimique (extractions séquentielles adaptées aux poussières d'acier). Les résultats montrent que Pb est associé au carbonate et au Cd avec du chlorure. Ces deux types de spéciation conduisent à une solubilité élevée dans des conditions environnementales communes, ce qui peut nuire à l'environnement et à la santé.
De nombreuses études ont démontré l'impact des métaux lourds dans les émissions atmosphériques. Les plantes de frittage représentent la première étape de la production d'acier et sont des émetteurs importants de Cd et Pb. La toxicité de ces deux métaux dépend avant tout de leur spéciation. Les particules collectées avant et après le système de filtration ont été analysées pour déterminer les phases Cd et Pb, en utilisant des outils analytiques ...

Pollution industrielle ; Plomb ; Métaux lourds

... Lire [+]

V

- n° 305 - p. 18-19

Les éléments traces chimiques sont généralement définis comme des métaux lourds. Dancs cet article sont considérés l'arsenic, le cadmium, le chrome, le cuivre, le mercure, le nickel, le plomb et le zinc.

ZINC ; Plomb ; Mercure ; Métaux lourds

... Lire [+]

V

- n° 212 - p. 26

De 35 à 40 millions de séidments sont issus chaque année des dragages portuaires. La qustion de leur contamination (métaux lourds, TBT, PBC...) suscite de plus en plus d'inquiétudes.

Pollution de l'eau ; PCB ; Métaux lourds ; Zone portuaire

... Lire [+]

Des métaux lourds détectés | REFLETS 10/2011

Article

V

- n° 53 - p. 25

Les résultats d'une étude des sols ont révélé une pollution sur le quartier de Lavéra.

NAPHTACHIMIE ; Lavéra ; Métaux lourds ; Pollution du sol

... Lire [+]

V

- n° Vol. 12 - n°1 - p. 41

Le présent article résume les résultats des réévaluations par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), en 2009, des agents chimiques et risques professionnels associés, des métaux, de l'arsenic, des poussières et fibres, agents auparavant classés comme « cancérogène pour l'homme » (groupe 1).

ARSENIC ; Particules en suspension ; Métaux lourds ; Produit chimique ; Cancer

... Lire [+]

V

- n° 21 - 4 p.

Spéciation des métaux lourds parmi les différentes tailles de particules fines dans les sols agricoles contaminés par les eaux usées et les poussières de fonderie.

Métaux lourds ; Particules en suspension ; Pollution du sol ; TRAITEMENT DES EAUX USEES ; INDUSTRIE SIDERURGIQUE

... Lire [+]

V

- n° 1724 - p. 12

Point sur la dépollution du site de l'Estaque".

METALEUROP ; Métaux lourds ; Pollution du sol ; Dépollution

... Lire [+]

V

- n° Vol. 13 n°2 - pp. 153-155

Qu'est-ce qu'un métal ? Comment les métaux se retourvent dans l'environnement ? Quels sont les métaux toxiques ? Quels sont les métaux essentiels à la santé humaine ?

Métaux lourds ; Santé

... Lire [+]

V

- n° Vol. 14, n°2 - P. 125-134

Depuis plus de vingt ans, des recherches ont montré que certaines substances chimiques, appelées ototoxiques, peuvent provoquer une surdité, ou potentialiser les effets traumatisants du bruit. Or, il n'est pas rare qu'un travailleur soit exposé à plusieurs agents chimiques (médicaments, solvants, etc.) et à du bruit. Si les aminosides et les anticancéreux sont des substances ototoxiques connues, d'autres, comme les solvants aromatiques, les métaux lourds, ou certains gaz asphyxiants peuvent se révéler tout aussi cochléotoxiques. Aujourd'hui, la Directive européenne 2003/10/EC concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l'exposition des travailleurs aux risques dus au bruit considère que seules les expositions au bruit sont traumatisantes. Qui plus est, elle s'appuie sur des considérations relatives à des sujets ne présentant, a priori, aucune fragilité de l'oreille interne. Pourtant, une oreille contaminée par un agent ototoxique est plus vulnérable à une agression sonore qu'une oreille exposée uniquement au bruit. Se pose donc la question de la pertinence des valeurs limites d'exposition au bruit (LEX,8h) 1, ou des valeurs d'exposition à des agents ototoxiques (VLEP), lorsque des personnes sont exposées à deux ou plusieurs nuisances d'origine variée. Par ailleurs, le diagnostic de la surdité repose essentiellement sur l'audiométrie tonale liminaire, technique permettant de tester la perception du message sonore. Cependant, cette technique pourrait ne pas déceler un traumatisme périphérique en raison d'une compensation apportée par la plasticité du système nerveux central auditif ; ce dernier peut masquer des traumatismes périphériques quand ils ne sont pas trop sévères. Dans cet article, une nouvelle approche pour mesurer objectivement la fatigue auditive périphérique et mettre en évidence des souffrances cochléaires précoces sera présentée pour améliorer la prévention contre les risques de déficits auditifs. [Résumé auteur
Depuis plus de vingt ans, des recherches ont montré que certaines substances chimiques, appelées ototoxiques, peuvent provoquer une surdité, ou potentialiser les effets traumatisants du bruit. Or, il n'est pas rare qu'un travailleur soit exposé à plusieurs agents chimiques (médicaments, solvants, etc.) et à du bruit. Si les aminosides et les anticancéreux sont des substances ototoxiques connues, d'autres, comme les solvants aromatiques, les ...

Nuisance sonore ; Risque professionnel ; Métaux lourds ; Produit chimique

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z